Articles 0

Minceur, une approche naturopathique

Juil 8, 2021

 

La minceur, c’est tellement subjectif, tellement personnel !
D’ailleurs, c’est un sujet sensible qui revient souvent, il est temps de le traiter sous l’oeil holistique de la naturopathie.

Vous ressentez une envie ou un besoin de mincir, de vous alléger, d’effacer la cellulite et vous avez déjà tout essayé ?

Mincir, mais pas que !

 

La naturopathie, de par sa vision globale de la santé , permet d’acter un vrai changement profond par des techniques naturelles.

Tout d’abord, je souhaite préciser que cet article ne fait pas l’apologie de la minceur, loin de là !

Par ailleurs, il ne s’agit pas non plus d’une vision « body positive« .
Effectivement, car, si ce mouvement est très intéressant, je trouve que cela peut, pour certaines personnes, être vécu comme une injonction, un but à atteindre.

« Il faut être bien avec son corps » et cela met un stress de plus ou en tous cas, il peut être vécu comme tel.

Or, l’objectif ici est de découvrir les mécanismes que le corps a mis en place et qui ne vous conviennent pas.
De plus, cela mettra en lumière des aspects afin de pacifier votre relation à lui et de vous guider vers une vie plus centrée sur ses réels besoins physiques et émotionnels.

Car finalement, c’est bien de cela que l’on parle, une vision différente de la « minceur » qui est toute relative… et cela, en toute conscience.

 

Pourquoi la naturopathie ?

 

Premièrement, avec la naturopathie, nous allons toujours nous intéresser à la cause et non  au symptôme.
D’ailleurs, c’est la base de cette approche naturelle de la santé.
Dans ce cas, le symptôme est le surpoids, la cellulite ou tout au moins le non amour de votre corps tel qu’il est.

D’autre part, les cellules graisseuses ne sont qu’un symptôme, il faut aller à la cause pour leur dire Bye Bye efficacement.
Mais ceci peut s’adapter à n’importe quel sujet !

En effet, si vous souhaitez mincir, en finir avec la rétention d’eau ou éradiquer la cellulite, intéressez-vous à la cause.
Sinon, c’est comme mettre un pansement sur une jambe de bois !
Le résultat ne sera pas probant ou ne durera pas longtemps …

 

Cellulite, les vraies causes …

 

Minceur et naturopathie

 

A première vue, votre préoccupation est sûrement esthétique, mais elle est également une question de santé, de bien-être, je dirais même d’estime de soi.

​La cellulite, c’est une infiltration du tissu conjonctif sous-cutané, une inflammation des tissus sous la peau.
C’est un mode normal de stockage des graisses.

Par contre, lorsqu’il y a sur-engorgement des cellules graisseuses (les adipocytes), l’effet peau d’orange apparaît.

C’est la raison pour laquelle lorsque l’on a de la cellulite, les circulations sanguine et lymphatique sont ralenties. En effet, les vaisseaux sanguins et lymphatiques passent entre les adipocytes, mais en grossissant, ces derniers peuvent alors comprimer ces vaisseaux, ce qui empêche le retour veineux et lymphatique.
De la rétention d’eau peut également s’installer car l’eau et les toxines sont  alors emprisonnées sous la peau et ne peuvent plus circuler.

Voici les causes que j’ai pu recenser lors de ces années d’expérience

 

  • La malnutrition (trop peu, trop, peu diversifiée).
    Mais en réalité, il y a toujours autre chose à aller voir derrière …
  • Le manque d’activité physique.
    Si le sport ne fait pas maigrir, il permet au corps de se nettoyer, de se muscler, de s’oxygéner et c’est primordial.
  • Et, pour 95% du temps, il y a une cause émotionnelle qui agit comme déclencheur.
    Chagrin, une perte (travail, amour, être cher, rêves etc…), peurs,  humiliation, rejet, injustice, trahison, abandon …
    D’ailleurs, tout ce que cela créé comme émotion joue sur le poids, la forme du corps, la construction psycho-émotionnelle.
    Mais encore sur votre façon de vous voir, de vous accepter … ou pas !
  • Et pour finir, des soucis de santé, des « accidents » qui souvent, surviennent lorsque l’on ne va pas bien et qui laissent des séquelles.
    C’est la raison pour laquelle je l’ai mis derrière l’aspect émotionnel.
    C’est le sujet que je connais le mieux vu que j’en ai fait l’expérience personnellement …
  • Le manque d’estime de Soi, de confiance en Soi, la façon dont on se voit
    Finalement, je vous propose une approche plus énergétique maintenant.
    Savez-vous que ce que vous pensez de vous s’actualise réellement physiquement ? C’est dire l’importance des pensées.

    Ce que vous pensez, vous le créez.
    Toutefois, je ne dis pas que c’est de votre « faute », loin de là, mais en prendre conscience est important.
    En effet, car cela veut dire que l’on peut justement renverser la vapeur ! c’est la beauté de la chose 🙂

    Pour cela, c’est un vrai travail intérieur et il est important de se faire accompagner afin de déclencher des prises de conscience.D’autre part, cette liste n’est pas exhaustive, c’est juste mon approche et ce que j’ai pu expérimenter.

Faisons le point sur ce que la naturopathie peut vous offrir concernant votre silhouette et votre bien-être.

 

3 techniques naturopathiques pour atteindre votre objectif minceur

 

Il n’y a pas de poids ni de corps idéal !
Il y a le corps que vous avez déjà et le regard que vous posez dessus, avec plus ou moins d’acceptation.

Afin d’ atteindre un objectif, on se concentre sur 3 techniques, du moins pour commencer (il en existe 10) :

  • Alimentation
  • Equilibre émotionnel et psychologique
  • Activité physique

Toutefois, chaque cas est particulier, c’est pour cela qu’une consultation avec un.e naturopathe est nécessaire afin de connaître les techniques qui vous conviendront le mieux.

 

Les grandes lignes d’une alimentation saine

 

Alimentation naturopathique

 

A manger …

•    Ne mangez rien qui ne pousse à l’état naturel.
Exit les plats tout préparés, assaisonnés de conservateurs, modificateurs d’acidité, etc…
•    Mâchez ! au moins 32 fois avant d’avaler votre bouchée (autant que de dents 😉 ). Liquéfiez les solides, mâchez les liquides …
•    Privilégiez les céréales demi-complètes à complètes si possible sans gluten : riz, sarrasin, quinoa, fonio, millet, amarante, maïs.

•    Réduisez les céréales à gluten : blé, avoine, seigle, orge, épeautre, kamut  …
•    Limitez les fromages au lait de vache, favorisez ceux au lait de brebis ou de chèvre et de préférence le midi.
•    Pensez aux légumineuses : pois chiches, lentilles, soja, haricots mungo, flageolets et laisser les tremper une nuit dans l’eau pour obtenir une pré germination qui facilitera leur digestion et libèrera tout leur potentiel énergétique et enzymatique.
•    Mangez minimum 3 fois par semaine des petits poissons gras riches en oméga 3 indispensables au système nerveux et à l’élaboration des hormones : saumon, sardine, maquereaux, hareng, anguille, hadock et sachez que les rougets sont riches en oméga 3 sans être trop gras.
•  2 cuillères à soupe d’huiles végétales dans votre journée.
Elles devront contenir 1/3 d’huile d’olive, 1/3 de colza, 1/3 de bourrache ou onagre  afin d’avoir le bon ration Omégas 3/Omégas 6.

•    Privilégiez le poisson blanc, les viandes blanches et les œufs coques.
•    Mangez tous les légumes mais prenez un légume vert par repas.
•    Mangez les fruits crus entre les repas ou 15 minutes avant : melon, pastèque, fraises, abricots ….
Si vous devez les manger à la fin, il faudra les cuire (compote, fruit au four)

•    Mangez les crudités après votre plat chaud ou évitez-les si vous faites de la rétention d’eau ou que vous avez envie d’une sieste après le repas.
•    Ne sucrez pas. Ou alors avec du sirop d’agave ou du sucre complet comme le sucre de coco ou le rapadura.

 

Et à boire


Buvez chaud régulièrement, de préférence avant les repas : thé vert, rooïbos, yogi tea et même s’il fait chaud !

•    Ne buvez pas pendant les repas mais entre les repas.
Boire est primordial afin d’activer la circulation lymphatique et d’acheminer les toxines hors de l’organisme.
•    Terminez votre repas par une boisson chaude type thé vert, rooïbos ou une tisane.
Cela permet au système digestif de bien digérer sans trop fatiguer.
•    Evitez le café et notamment à la fin du repas. Le café coupe le processus de la digestion.

Voici un tour d’horizon général, il faudra prendre bien soin maintenant d’adapter tout cela à votre tempérament et votre état de santé.
Cela peut paraître beaucoup, mais encore une fois, tout ne vous concerne pas forcément.

 

Emotions : n’oubliez pas que le stress favorise la prise de poids !

 

Emotions et poids

 

L’approche psychologique et émotionnelle n’est pas à négliger, loin de là, je dirais même qu’elle est la clé de tout !
En effet, quels sont les comportements qui vous poussent à manger tel ou tel aliment ? A quelle occasion ? Y a t il eu des moments déclencheurs ?
Tout cela doit être défriché afin d’obtenir un résultat sur le long terme.

En attendant, vous pourrez choisir une fleur de Bach adaptée pour gérer vos émotions (sur conseil) ou utiliser des huiles essentielles en diffusion :
– Agrumes :
orange douce, petit grain bigarade, bergamote, orange amère, mandarine
Marjolaine à coquilles ou camomille noble à diffuser ou à mettre sur le plexus solaire (2 gouttes directement sur la peau diluées dans une huile végétale, une fois ou 2 par jour)

– Lavande vraie

De plus, je vous invite à pratiquer la respiration conscience, la cohérence cardiaque, la méditation guidée.
Non seulement, toutes ces techniques apportent un grand apaisement, mais également permettent un arrêt sur image sur soi.

 

L’activité physique, un must !

 

Sport et naturopathie

 

Rien ne sert de courir un marathon, une activité physique régulière comme la marche, la danse ou toute autre chose qui vous fait du bien est bon à prendre.
Le tout est d’éviter la sédentarité qui fait stagner les liquides et fait gonfler, prendre du poids.
D’ailleurs, si ce n’est pas le cas, le corps s’encrasse lentement mais sûrement, ce qui favorise la rétention d’eau.

Lors d’un prochain article, je vous partagerai une approche de la minceur par les plantes. Une vraie aide naturelle et tellement précieuse.

La phytothérapie est complémentaire d’autres produits naturels.
Ceux-ci peuvent être de bons compléments dans le cadre d’une réforme alimentaire (magnésium, zinc, oligo-éléments, etc…).

En effet, grâce à la phytothérapie, vous pouvez réaliser de nombreuses associations pour éliminer et mincir de manière durable.
C’est l’idéal afin de ne pas troubler le fonctionnement de votre corps.

La phytothérapie peut favoriser le processus d’élimination et le brûlage des graisses.

 

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez sûrement Apprivoiser le soleil pour un bronzage au naturel

 

 

 

NB : En aucun cas les informations et les conseils donnés, ne peuvent constituer un diagnostic. Lequel nécessite obligatoirement un examen auprès de son médecin.
Ils ne se substituent pas non plus à une consultation auprès de celui-ci.
Elles ne doivent en aucun cas se substituer à un traitement médical.
Les compléments alimentaires ne doivent pas se substituer à une alimentation diversifiée.
Les femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que toute personne sous traitement médical doivent demander l’avis de leur médecin avant de prendre des compléments alimentaires.
Ne pas dépasser la dose recommandée. Tenir hors de portée des enfants.

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique